Récherche...
logo newscongo

POLITIQUE | RDC : Noël Tshianyi s'oppose au tête-à-tête Tshisekedi-Kagame à Luanda

RDC : Noël Tshianyi s'oppose au tête-à-tête Tshisekedi-Kagame à Luanda

104 Elie Ndaya
imagr article

L'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2018 dernier en République Démocratique du Congo, Noël Tshiani Mwadiamvita réfute toute idée de négocier avec le président du Rwanda Paul Kagame.

À travers un tweet de ce  mardi 05 juillet, ce député national s'oppose à la rencontre prévue ce jour à Luanda (Angola) entre les présidents Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo (RDC) et Paul Kagame (Rwanda) sous la médiation de leur homologue Angolais Joao Lourenço.

L'initiative de la proposition de loi sur la congolité laisse entendre que ce tête-à-tête est trop précipité. À lui d'ajouter que le président Kagame est très arrogant et ne connait que le language de la guerre. Pour lui, c’est par la guerre qu’on règle les problèmes de façon durable et que les dialogues occasionnent les infiltrations dans les institutions de la République Démocratique du Congo.

"Le tête-à-tête Tshisekedi - Kagame est trop précipité. Kagame est très arrogant et ne connait que le language de la guerre. C’est par la guerre qu’on règle les problèmes de façon durable. Les dialogues occasionnent les infiltrations dans nos institutions", a-t-il écrit.

Signalons qu'avant Noël Tshianyi, Jean-Claude Katende, président de l'ASADHO, avait appelé le chef de l'État à la prudence lors de cette rencontre avec Kagame. De leur côté, les mouvements citoyens de la République Démocratique du Congo, notamment la LUCHA et Filimbi s'étaient opposés à tout dialogue avec le Rwanda qui est derrière les rebelles du M23.

Tout en se disant "sidéré" pour le fait que le président Tshisekedi a accepté d'aller à cette rencontre en Angola, ces mouvements citoyens lui mettent en garde « de ne pas engager la République dans des accords supplémentaires qui mettraient d'avantage en péril la souveraineté économique » de la RDC.

Notez que cette rencontre de Luanda intervient en pleine crise entre Kigali et Kinshasa. Selon Jeune Afrique qui livre l'information, Félix Tshisekedi et son homologue Kagame tenteront de se parler en face sous la médiation du président Angolais Joao Lorenzo afin de terminer leurs divergences. L'occasion pour le chef de l'État congolais de dénoncer ouvertement l'agression venant du Rwanda dont la RDC est victime.

Rédigé Par Elie Ndaya
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire