Récherche...
logo newscongo

POLITIQUE | RDC : Le gouvernement expulse le porte-parole de la MONUSCO du pays

RDC : Le gouvernement expulse le porte-parole de la MONUSCO du pays

164 Papademos
imagr article
Matthias Gillmann, porte-parole de la MONUSCO/ph tiers

Matthias Gillmann, porte-parole de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) vient d'être expulsé par le gouvernement congolais pour des propos qualifiés “indélicats et inopportuns” face aux tensions enregistrés récemment dans différentes provinces de l'est de la République démocratique du Congo.

D'après le ministre des affaires étrangères Christophe Lutundula qui a signé la lettre d'expulsion le 28 juillet dernier et rendu public ce mercredi, le gouvernement de la RDC indique que la présence de ce porte-parole dans ce pays “n'est pas de nature à favoriser un climat de confiance mutuelle et de sérénité indispensable entre les institutions congolaises et la MONUSCO ”. D'où, poursuit le ministère des affaires étrangères congolais, son renvoi immédiat du pays.

“Ainsi, le gouvernement appréciera-t-il beaucoup que des dispositions soient prises pour que Monsieur Matthias Gillmann quitte le territoire congolais dans le plus bref délai. Il saura gré à la mission de l'organisation des Nations-Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo de bien vouloir accorder à la présente toute l'attention qu'elle requiert ainsi que le bénéfice de l'urgence”, lit-on dans cette correspondance dont une copie est parvenue à NewsCongo.

Il y a plus d'une semaine, les manifestations anti-MONUSCO ont fait 36 morts dont 13 à Goma, 13 à Butembo dont 4 casques bleus, 4 à Uvira, 3 à Kanyabayonga  et 3 morts à Kasindi, selon la commission spéciale conduite dans l'est du pays par le VPM de l'intérieur.

Rédigé Par Papademos
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire