Récherche...
logo newscongo

JUSTICE | RDC : La justice interdit à Matata de quitter le pays

RDC : La justice interdit à Matata de quitter le pays

643 Papademos
imagr article

Le sénateur Augustin Matata Ponyo a annoncé, dans un communiqué de presse signé ce jeudi 12 août 2021 qu'il lui est interdit par la justice de quitter la République Démocratique du Congo.

Dans ce document dont une copie est parvenue à notre rédaction, l'ancien premier ministre a fait une mise au point en rapport avec sa présence à la Cour Constitutionnelle le mardi 9 août dernier. Pour Matata Ponyo, il a été question du dossier Bukanga Lonzo et pourtant qu'il est malade.

"Tout au long de l'audition qui a fait l'objet d'un procès-verbal contresigné par moi, Monsieur le Procureur Général a voulu m'interroger sur le dossier du Parc agroindustriel de Balanga Lonzo. Étant encore malade et en repos médical, et rappelant que je ne peux aller à l'encontre de la décision de la Plénière du Sénat du 15 juin 2021 qui a rejeté la demande d'autorisation des poursuites judiciaires à mon encontre, je me suis interdit de répondre à toute question en rapport avec le dossier Bukangalonzo", peut-on lire dans ce document.

Par ailleurs, l'ancien premier ministre a précisé qu'il lui a été interdit de quitter la RDC. Matata Ponyo a rappelé que le pays est un Etat des droits où les décisions du sénat doivent être respectées.

"En dépit de l'intervention du Haut responsable de service public auprès du chef de l'État et de la recommandation de mon médecin traitant d'aller me faire examiner à l'extérieur du pays, je reste interdit de quitter le pays par le procureur général près la Cour Constitutionnelle. La décision de la plénière du sénat en date du 15 juin 2021, en est une qui mérite respect et considération. A ce titre, le Parquet général ne peut l'ignorer et revenir sur le dossier Bikangalonzo", a-t-il martelé.

Rappelons que le 15 juin dernier, la chambre haute du parlement congolais avait refusé la levée des immunités parlementaires du sénateur Augustin Matata Ponyo pour être entendu dans le dossier du parc agro-industriel Bikangalonzo. Ses immunités ont été levées seulement pour les biens zaïrianisés.

Rédigé Par Papademos
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire