Récherche...
logo newscongo

ENVIRONNEMENT | RDC : l'artiste musicien Popal Ise, une légende qui incarne la protection des gorilles de montagne !

RDC : l'artiste musicien Popal Ise, une légende qui incarne la protection des gorilles de montagne !

505 Elie MBULEGHETI
imagr article

D’un côté, les menaces de disparition sur les gorilles de montagnes en RDC et de l’autre bout, pas d’initiatives des artistes musiciens pour vulgariser sur ce chao. Le musicien Popal Ise a fait de la vulgarisation environnementale son combat pour protéger les gorilles de montagnes.

Pour cet artiste musicien, l’aspiration de vulgariser sur la protection de l’environnement est née parce qu’il est né et grandi à Butembo, une ville périphérique du parc national de Virunga, en province du Nord-Kivu. A plus, de son jeune âge, il a été initié à communiquer à travers des œuvres culturelles.

« En fait, j’ai pu perser dans ce domaine de show-biz environnemental, c’était dans le cadre de la sensibilisation et la vulgarisation de la nature. Le pourquoi est que je suis né et grandi dans la ville environnant le parc de Virunga, à Butembo. Et quand j’étais encore jeune élève, on nous a initié de cette façon pour communiquer à travers le théâtre, la musique et c’est là j’ai eu le gout de faire de la musique pour la conservation de la nature » a expliqué l’artiste musicien Popal Ise.

Une attention particulière sur les gorilles de montagne !

Dans sa sensibilisation des riverains des parcs et d’autres congolais, le musicien vulgarisateur n’y va pas par quatre chemin. Popal identifie les espèces les plus menacées de disparition. Après sa visité des gorilles de montagne au mont Kyavirimu, à la limite des territoires de Beni-Lubero (Nord-Kivu), cet artiste décidé de chanter pour cette espère en voie de disparition.

« Les gorilles de montage sont parmi les espères rares au monde. Heureusement je suis voisin direct des gorilles de montagne du mont Kyavirimu et grâce à mes partenaires, je suis parmi les privilégiés artistes congolais, même africains qui ont déjà vu les gorilles de montagnes dans son milieu naturel, et cela m’a poussé à faire une vulgarisation, j’ai été sélectionné parmi les artistes africains qui ont composé des chansons pour le centenaire des gorilles de montagne » a-t-il expliqué à NewsCongo.

A lui de poursuivre : « quand j’ai fait de la musique ma profession, j’en profite pour faire passer le message de conservation de la nature, puisque c’est un message très capital, franchement je me sens très bien dans cette peau de l’artiste sensibilisateur et ami de la nature ».

Un environnement sain, un potentiel économique pour la RDC

Popal Ise estime qu’il est urgent d’exploiter les ressources naturelles de cette partie du bassin du Nil pour en faire des sites touristiques. Celui lui, les visiteurs pourront découvrir positivement les peuples de cette région réputée pour les violences armées qui s’y sévissent depuis plusieurs décennies.

« …il y a un avantage économique, à travers la nature, la flore et la faune on peut développer le show-biz du tourisme. Avec le tourisme, on a des visiteurs qui découvrent notre vie, ils vont découvrir que nous sommes des hommes pacifiques, accueillants. Nous sommes proches du mont Ruwenzori, un site touristique sur le plan international, nous sommes proche de la grotte d’Ishango, de Kyavirimu, le parc national des Virunga l’équateur, le volcan de Nyiragongo, le lac Kivu etc. » renchérit le musicien environnemental Popal Ise.

Un appel à d’autres musiciens…

Le musicien reste optimiste sur l’efficacité de la musique à sensibiliser les communautés sur les menaces environnementales actuelles. Ainsi, il exhorte d’autres musiciens à produire une œuvre musicale sur l’environnement dans chacun de leurs albums afin de vulgariser la protection de la flore et de la faune. 

« …ce que je peux dire aux artistes musicien, il ne faut jamais faire un album sans parler de l’environnement, c’est très important. Puisque nous tous nous vivons dans la nature qui est notre mère, qui est notre source d’inspiration. J’exhorte tous les artistes à faire un geste qui peut sauver notre nature mature » a-t-il exhorté à d’autres musiciens de la région.

Pour finir l’échange, l’artiste musicien chante un a cappella : « Gorila nichache duniani, tuwakinge wazae watoto, wawe hata maelfu porini » c’est la chanson a cappella en Kiswahili de l’artiste musicien Popal Ise. Traduit en français, « les gorilles sont moins nombreux sur terre, protégeons les pour sa reproduction par millier dans les forêts ». 

« Ça c’est un extrait de la chanson qu’on a fait pour la vulgarisation des gorilles. Et je vous surprends, franchement à Djomba et à Kauzi Biega il y a des merveilles donc notre travail n’a pas été nul, il y a eu des naissances de gorilles et j’espère que, bientôt on aura un record continental au Congo. Et je me félicite d’avoir positivé ce message pour la conservation de la nature » a conclu notre interlocuteur.

Les gorilles de montagnes, en province du Nord-Kivu sont toujours menacés dans leur milieu d’habitation naturelle.

Rédigé Par Elie MBULEGHETI
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire