Récherche...
logo newscongo

JUSTICE | Procès Chebeya : Les parties civiles veulent entendre Joseph Kabila

Procès Chebeya : Les parties civiles veulent entendre Joseph Kabila

445 Papademos
imagr article
Joseph Kabila/Ph. tiers

Les avocats des parties civiles du procès de l'assassinat de Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana souhaitent la comparution de l'ancien président Joseph Kabila Kabange de la République démocratique du Congo.

Selon Maître Richard Bondo, coordonnateur des parties civiles qui s'est exprimé à la presse ce mercredi 12 janvier 2022 après l'audience foraine à la prison de Ndolo à Kinshasa, l'ancien chef de l'État mérite d'être écouté comme d'autres haut cadres de l'armée cités par le policier Paul Mwilambwe.

“Notre note des problématiques c'est pour demander un avant dire droit pour auditionner toutes les personnalités citées par Mwilambwe. Par là, je voudrais entendre l'ancien président de la République, Joseph Kabila, les généraux, les colonels, le responsable de l'ANR (Agence Nationale des renseignements) et même l'auditeur général Ponde qui est aujourd'hui à la retraite. Tout ce monde doit être entendu pour qu'on clarifie ce qui s'est passé”, a souhaité Maître Richard Bondo.

Il sied de rappeler que lors de l'audience du mercredi 8 décembre dernier, le renseignant Paul Mwilambwe avait indiqué que l'ordre de tuer l'activiste des droits de l'homme, Floribert Chebeya venait de Joseph Kabila Kabange par le truchement du général John Numbi.

“L'ordre est venu que toute personne qui accompagnerait Chebeya, même si c'était sa femme, doit subir le même sort. C'est la raison pour laquelle il m'a montré le corps sans vie de Chebeya en disant que l'ordre est venu de la hiérarchie. Je lui ai posé quelle hiérarchie ? Il m'a cité le nom du général John Numbi. Je lui ai dit qu'est ce qui prouve ? Il dit le général Numbi avait reçu l'ordre du président de la République Joseph Kabila. C'est ce que Christian Ngoy m'avait dit”, avait déclaré ce policier.

Rédigé Par Papademos
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire