Récherche...
logo newscongo

JUSTICE | Plainte de la ferme de Joseph Kabila contre Justicia ASBL : Le tribunal se déclare non saisi

Plainte de la ferme de Joseph Kabila contre Justicia ASBL : Le tribunal se déclare non saisi

327 Papademos
imagr article
Ph. Jeff Mbiya/Dans la salle de l'audience lors du procès ce lundi 10 janvier 2022 à Lubumbashi

Le tribunal de paix de Lubumbashi dans le Haut-Katanga a déclaré la plainte de la Ferme Espoir de Joseph Kabila contre l'organisation non gouvernementale Justicia ASBL de non saisi lors du procès ouvert ce lundi 10 janvier 2022.

Dans ce procès siégeant en chambre foraine, l'instance judiciaire a précisé qu'il y a des irrégularités dans la plainte.

Pour Me Timothée Mbuya, coordonnateur de l'organisation de la société civile Justicia ASBL qui s'est exprimé à la presse à la sortie du procès, les gestionnaires de la ferme pourront relancer la procédure.

Le tribunal s'est déclaré non saisi simplement parce que la ferme espoir ne nous a pas atteint personnellement dans l'exploit où la citation qui a été déposée. Il y a eu quelques irrégularités, quelques erreurs. C'est pour ça que le tribunal s'est déclaré non saisi. Donc je pense, nous croyons qu'ils vont relancer la procédure et prochainement, le tribunal sera saisi et nous viendrons donner les détails autour du travail que nous avons fait”, a-t-il martelé.

Par ailleurs, la même source s'est dite prête à faire la prison car, poursuit-elle, le travail réalisé est pour le bien de la communauté et personnel.

"Vous savez que la protection de l'environnement c'est un droit communautaire. Et dans le cas d'espèce, Justicia ASBL a mené des enquêtes et a découvert un certain nombre de choses qui ont été dénoncées dans son rapport. Et donc on ne peut pas nous imputer à nous personnellement le fait d'avoir réclamer que l'État congolais pour que le Parc national de Kundelungu puisse rentrer dans ses droits notamment en lui restituant les espaces qui ont été spoliés irrégulièrement. Donc si c'est pour ça qu'on veut nous arrêter, nous sommes prêts à faire la prison mais au moins nous savons que nous réclamons ce qui est communautaire, pour le bien de la population congolaise", a insisté Me Timothée Mbuya.

Après ce procès, le numéro 1 de Justicia ASBL a été libéré. La ferme Espoir de l'ancien président Joseph Kabila a porté plainte contre l'ONG Justicia que dirige Timothée Mbuya pour diffamation dans le cadre de la spoliation du parc national de Kundelungu.

Bien avant le début du procès, plusieurs membres de la société civile locale ont fait un sit in devant l'entrée du Parquet de Lubumbashi pour dénoncer les harcèlements et intimidations judiciaires observés à l'endroit des lanceurs d'alerte de la République démocratique du Congo.

Rédigé Par Papademos
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire