Récherche...
logo newscongo

CULTURE | Nord-Kivu : la 8ème édition du Festival Amani annulée

Nord-Kivu : la 8ème édition du Festival Amani annulée

680 Museza Pascal
imagr article

Initialement prévue du 4 au 6 juin 2021 dans la ville de Goma au Nord-Kivu, la 8ème édition du Festival Amani a été "définitivement" annulée. L’état de siège décrété au Nord-Kivu est parmi les raisons du report de ce grand rendez-vous pour l’année prochaine.

Dans un message posté dans leur site, les organisateurs précisent qu'il y a aussi la situation sécuritaire actuelle dans la partie Est de la RDC, mais aussi la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 qui sont à la base de cette annulation.

«C’est avec un profond regret que nous vous annonçons l’annulation de la huitième édition du Festival Amani, initialement prévue du 4 au 6 juin 2021 dans la ville de Goma, après report. Parce que ce qui fait l’identité fondamentale du festival Amani est le partage fraternel de la musique et de la danse au cœur des cultures africaines; le mélange des festivaliers et des associations, le plaisir de la foule, du vivre-ensemble et de la convivialité, nous n’abandonnerons jamais ! » lit-on dans un communiqué signé ce vendredi 21 mai 2021.

A en croire les mêmes sources, le prochain rendez-vous est fixé pour février 2022.

«Soyez persuadés que nous sommes déjà mobilisés à vous offrir un festival fabuleux en février 2022. Nous sommes plus que jamais convaincus de l’importance de la culture pour renforcer les liens; et promettons aux habitants de Goma et ses environs de grands moments de joie à venir,» rassurent-ils.

Et d’insister : « Notre souhait est de faire vivre notre territoire et la culture quoiqu’il arrive l’année prochaine. Nous consacrons maintenant notre énergie à l’imagination de nouveaux projets qui nous ressemblent et nous rassembleront très bientôt. »

Signalons que le Festival Amani rassemble des artistes locaux, nationaux et internationaux depuis 2014 à Goma pour non seulement promouvoir les jeunes talents, mais aussi remonter le moral des populations locales qui vivent des problèmes quotidiens et des séquelles de la guerre, dans différents territoires du Nord-Kivu.

En 2019 par exemple, 36.000 festivaliers ont été recensés, avec 75 stands d’expositions des œuvres des entrepreneurs locaux et 35 groupes de musiciens et danseurs ont presté au Collège Mwanga de Goma.

Rédigé Par Museza Pascal
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire