Récherche...
logo newscongo

SOCIéTé | Nord-Kivu : Les réfugiés congolais refoulés de l'Ouganda vivent un calvaire à Rutshuru (alerte d'un notable)

Nord-Kivu : Les réfugiés congolais refoulés de l'Ouganda vivent un calvaire à Rutshuru (alerte d'un notable)

136 Nickson Manzekele
imagr article

Environ 2.500 citoyens congolais qui se réfugiaient en Ouganda fuyant la prise de Bunangana par les rebelles M23 soutenus par le Rwanda, ont été expulsés le vendredi 02 septembre dernier de leur camps.

Un notable du territoire de Rutshuru touché par les conditions inhumaines dans lesquelles vivent ces personnes, souligne qu'après être refoulés via le poste frontalier de Kitagomaa, ces congolais ne savent à quel sens se vouer.

Pour Aimé Mukanda, les salariés de 21 milles dollars américains le mois doivent vite venir ces compatriotes qui souffrent dans leur propre pays.

« Ces personnes viennent de passer nuit à Rutshuru centre. Nous demandons au gouvernement congolais, aux au salariés qui touchent 21.000$/mois et aux ONG de leurs venir en aide » a précisé cet notable du territoire de Rutshuru dans un échange avec newscongo.news

S'exprimant sur l'aspect éducatif dont la rentrée est fixée ce lundi 05 septembre, Aimé Mukanda souhaite qu'il serait mieux que le ministre national de l'EPST puisse délocaliser les écoles qui sont dans la zone sous contrôle par les M23 soutenus par le Rwanda.

« Et surtout comme la rentrée scolaire est prévue ce lundi 05 septembre 2022, nous suggérons au ministre de  l'EPST de pouvoir géolocaliser les écoles qui sont dans la zone que contrôlent actuellement les terroristes vers les zones sécurisées par le gouvernement » dit-il.

Notons qu'il est à ce jour près de 3 mois déjà que la cité frontalière de Bunagana à Rutshuru est contrôlée par les rebelles du M23.

Rédigé Par Nickson Manzekele
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire