Récherche...
logo newscongo

FINANCES | Kristalina Georgieva : « La République démocratique du Congo est une lumière qui brille sur le continent africain »

Kristalina Georgieva : « La République démocratique du Congo est une lumière qui brille sur le continent africain »

512 Papademos
imagr article
Photo Présidence/Kristalina Georgieva et Félix Tshisekedi

Kristalina Georgieva, directrice du Fonds Monétaire International (FMI) a affirmé le mercredi 8 décembre 2021 à la presse, que  la « République démocratique du Congo est une lumière qui brille sur le continent africain ».

Elle l'a déclaré après son tête-à-tête avec le chef de l'État, Félix Tshisekedi Tshilombo, à Kinshasa pour admirer l'effort de la mobilisation des recettes auquel d'emploi le gouvernement Sama Lukonde. Kristalina Georgieva a noté que la gestion de l'argent de l'État congolais est « efficiente et surtout avec une économie soutenue par la qualité des dépenses ».

« Kristalina Georgieva situe la perspective de croissance économique mondiale à 5,9% pour cette année et autour de 4,9% pour l'année prochaine et au niveau de l'Afrique subsaharienne à 3,5% cette année et à 3,8% en 2022. Pour elle, la situation économique actuelle de la RDC, avec une projection de croissance estimée à 4,5% cette année et à 6,4% en 2022, est tributaire de l'embellie du prix des matières premières. Bien plus, a-t-elle ajouté, le pays bénéficie de la mise en œuvre des réformes que le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, et le gouvernement s'attèlent à mettre en place », écrit la presse présidentielle.

Selon la même source, la numéro 1 du FMI a indiqué l'octroi d'une somme de 1,5 milliards de dollars au titre de Facilité élargie pour le crédit à la RDC.

« Kristalina Georgieva de préciser que la première revue du programme avec la RDC a donné des résultats satisfaisants. Ce qui a conduit à un appui financier supplémentaire de  l'ordre de 1,4 milliards USD équivalant aux droits de Tirages spéciaux (DTS). Le Fonds s'emploie à mobiliser auprès des États à économie forte, près de 100 milliards de dollars en faveur des pays ayant des besoins plus accrus. Des discussions sont en cours pour que la RDC soit comptée parmi les bénéficiaires de ce financement », a-t-elle ajouté.

Il est à préciser que Kristalina Georgieva a fait part de l'engagement du Président Félix Tshisekedi à améliorer la gouvernance dans le secteur extractif afin de favoriser la transparence dans la gestion.

Rédigé Par Papademos
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire