Récherche...
logo newscongo

FEMME | Kasaï central : la campagne 16 jours d'activisme contre les VBG clôturée à Kananga

Kasaï central : la campagne 16 jours d'activisme contre les VBG clôturée à Kananga

733 David Balekelayi
imagr article
Clôture de la campagne 16 jours d'activisme contre les violences basées sur le genre. Ph. NewsCongo

Les structures œuvrant dans la défense des droits de la femme et la lutte contre les violences basées sur le genre ont clôturé ce jeudi 16 décembre 2021, la campagne 16 jours d'activisme contre les violences sexuelles.

C'était au cours d'une cérémonie de clôture officielle de cette campagne à laquelle ont pris part les structures engagées dans la lutte contre les violences sexuelles, les partenaires techniques et financiers ainsi que le gouvernement provincial.

La Cheffe de la division provinciale du genre, famille et enfants a présenté les différentes activités menées pendant cette campagne, notamment les ateliers de formation des vulgarisateurs, le lancement sur terrain des sensibilisateurs, les émissions radiophoniques, des conférences débats.

Chantal Ndaye a profité de l'occasion pour remercier les partenaires qui ont disponibilisé des moyens pour la réalisation des activités dans le cadre de cette campagne avant d'inviter les organisations de mise en œuvre à faire de la sensibilisation une activité de routine.

"La sensibilisation ne doit pas s'arrêter avec les 16 jours d'activisme mais ça doit être notre activité de routine d'où je demande aux acteurs du terrain de continuer avec la sensibilisation pour éveiller nos compatriotes à dénoncer tout cas de violences avec les structures de prise en charge", a déclaré Chantal Ndaye.

Alain Kateta, représentant le chef du bureau du Programme de Nations Unies pour le développement (PNUD), a souligné que cette campagne a permis aux acteurs engagés dans ce combat de faire entendre  leurs voix afin d'éradiquer le phénomène violences faites à la femme.

D'après lui, cette agence de l'ONU encourage les acteurs et les ONGs locales à s'impliquer davantage dans la lutte en posant les actes de prévention, de prise en charge et de la sanction à la violence basée sur le genre dans la province du Kasaï central.

"L'objectif commun étant d'amener la population centre kasaiennne à adopter des attitudes et des normes sociales et culturelles respectueuses de l'égalité de sexe et à contribuer à la lutte contre les violences basées sur le genre mais aussi de renforcer l'efficacité de la coordination nationale et de permettre aux acteurs impliqués dans cette lutte contre les violences basées sur le genre de mettre en place des stratégies de prévention et de réponse aux violences basées sur le genre. Notre plus grand souhait est d'atteindre un futur égalitaire dans le monde, dans ce contexte du covid 19 dans la province du Kasaï central où les violences basées sur le genre trouvent encore leurs causes dans certaines pratiques culturelles", a dit Alain Kateta.

La conseillère du ministre provincial en charge du genre famille et enfants a, pour sa part, démontré que les violences constituent une entrave aux droits humains avant d'appeler à l'adhésion de toutes les couches de la communauté dans le combat contre ces pratiques qui avilissent la femme.

La campagne 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre est un évènement international annuel célébré chaque 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et qui se clôture le 10 décembre, date de la journée dédiée aux droits humains.

Rédigé Par David Balekelayi
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire