Récherche...
logo newscongo

SéCURITé | Ituri : L'administrateur militaire de Djugu appelle la CODECO à libérer 3 chefs coutumiers en otage depuis 4 jours

Ituri : L'administrateur militaire de Djugu appelle la CODECO à libérer 3 chefs coutumiers en otage depuis 4 jours

263 Nickson Manzekele
imagr article
Colonel Jean-Ladis, administrateur du territoire de Djugu. Ph. Tiers

Le chef du secteur des Walendu Pitsi, celui du groupement Dhendo et son collègue de Djukpa en territoire de Djugu ont été pris en otage depuis le vendredi 29 juillet par des miliciens CODECO.

D'après nos sources locales, Jérôme Ndalo Ndjango et Lodhanga  respectivement chef du secteur et celui du groupement Djupka ont été enlevés dans leur office de travail par ces assaillants dont la plus importante faction a  signé l'acte de cessation des hostilités. C'était avant que Dupka Ngbave du groupement Dhendo ne soit aussi kidnappé dans la soirée du même vendredi, pour des raisons non encore clairement élucidées.

4 jours après leur captivité, l'administrateur militaire du territoire de Djugu invite les miliciens de la CODECO à libérer ces coutumiers pour sauver le processus de paix qu'ils ont déjà entamé avec le gouvernement de la République.

Dans un message adressé aux milices opérant à Djugu notamment URDPC/CODECO et le groupe d'autodéfense Zaïre, le colonel Jean-Ladis MABOSO qualifie la captivité de ces représentants du chef de l'État "d'inadmissible".

« À date du 29 juillet, l'enlèvement du chef de secteur de Walendu Pitsi et de ses deux chefs de groupements Djukpa et Dhendo par les éléments de l'URDPC a été signalée et ont été amenés dans leur état major à Talo. Ceci est un acte que je considère d'inadmissible. À cet effet, je demande la libération de tous ces otages afin de promouvoir la voix de la paix déjà engagée par toutes les parties pour une cohabitation pacifique de toutes les communautés et à la pacification totale du territoire de Djugu » a fait savoir le colonel Jean-Ladis MABOSO dans ce message lu le 01 août 2022.

Dans la même communication, ce chef de l'exécutif territorial de Djugu a sommé les membres du comité de suivi du dialogue intracommunautaire Lendu tenu à Kpadroma, à sensibiliser les éléments de cette milice afin que celle-ci respecte son acte du cessez-le-feu.

Notons que malgré la signature de l'acte d'engagement pour la par la CODECO, cette force négative ne cesse de se caractériser par plusieurs actes contraires à leur acte.

Rédigé Par Nickson Manzekele
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire