Récherche...
logo newscongo

SéCURITé | Ituri : 5 ADF travaillant en connivence avec les M23 présentés au gouverneur

Ituri : 5 ADF travaillant en connivence avec les M23 présentés au gouverneur

145 Nickson Manzekele
imagr article
Cinq présumés ADF présentés au gouverneur militaire de l'Ituri, 16 septembre 2022. © Nickson Manzekele

Des rebelles de Forces Alliées Démocratiques ADF travaillant en connivence avec les rebelles M23 ont été présenté ce vendredi 16 septembre 2022 au gouverneur militaire, lieutenant général Luboya N'kashama Johnny, par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC.

Cinq personnes dont les ravitailleuses des ADF en vivres pour les unes et en médicaments pour les autres, ces rebelles ont été appréhendés lors des opérations militaires menées à Boga et leur réseau fonctionne à Boga, Tchabi, Bogoro Tchomia et Kasenyi, a précisé le lieutenant Jules Ngongo porte parole du secteur opérationnel de l'Ituri qui a procédé à leur présentation.

Celui-ci qui annonce que l'un d'eux vient récemment de Bunangana pour collaborer avec les M23.

« Devant vous, on a 5 personnes qui ont été arrêtées par les services de sécurité et de défense en Ituri au niveau de Boga. Leur arrestation est arrivée à l'issue des opérations militaires menées par les forces armées Tchabi, Malibongo, et environs. Il y a aussi des ravitailleurs des vivres et des médicaments. Ce réseau est installé à Boga, Tchabi, Bogoro et à Kasenyi » a dit le speaker de l'armée en Ituri.

Et d'ajouter : « Olivier est allé jusqu'au niveau de Bunangana. À la lumière des enquêtes qui ont été menées par vos services mon général, que cet antenne installé en Ituri précisément dans la zone de Boga, travaille en collaboration avec les M23 au Nord-Kivu ».

Félicitant les troupes sous son commandement, le lieutenant général Luboya N'kashama Johnny a de nouveau appelé les jeunes et miliciens à rentrer dans leurs anciennes activités en attendant le PDDRC-S.

« C'est un appel que je fais aux jeunes de la CODECO, FPIC, Zaïre et FRPI. Arrêtez de faire tuer vos frères, de faire prendre les biens des autres qui ne vous appartiennent pas. Je l'ai dit encore hier, rentrez dans vos activités en attendant le désarmement » a déclaré le chef de l'exécutif provincial.

Signalons que depuis l'entrée en vigueur du régime militaire dit de l'état de siège le 06 mai 2021, plus de 1000 éléments des divers groupes armés opérant en Ituri ont été déjà arrêtés par les services de sécurité et de défense.

Rédigé Par Nickson Manzekele
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire