Récherche...
logo newscongo

ÉDUCATION | ESU: Le SYNACASS plaide pour la mécanisation de plus de 35.000 membres du corps scientifique de la RDC

ESU: Le SYNACASS plaide pour la mécanisation de plus de 35.000 membres du corps scientifique de la RDC

354 Jude Mark
imagr article
Photo tiers/Les membres du corps scientifique

Le Syndicat National des Chefs de travaux et assistants (SYNACASS) en sigle, section du Kasaï-Oriental plaide auprès de l'État Congolais de mécaniser 28.680 nouvelles unités et payer environ 6.000 chefs de travaux nouvelles unités de la RDC, à leurs grades « réelles », cela avant la mise en application des résolutions des états généraux de l'ESU.

Dans une déclaration faite le week-end dernier, parvenue à Newscongo.news ce mardi 30 novembre, Léon Kanku, président de cette structure indique qu'ils sont en train de subir un « traitement injuste, dégradant, ignoble et honteux » dont ils sont victimes.

Par ailleurs, ce personnel demande à l'État de faire preuve de justice et d'équité en payant aux assistants la moitié du traitement d'un professeur ordinaire et répercuter l'attention des autres catégories de corps scientifique.

Ils exigent aussi des autorités à effectuer la même opération à chaque augmentation salariale faite au professeur. Ajouter la moitié à tout assistant du premier mandat et répercuter l'attention, c'est-à-dire “la prime du CT et assistants ne peut plus être fixé délibérément par référence à l'arrêté interministériel, qui stipule que l'assistant doit être payé à la hauteur de 50% du traitement d'un professeur ordinaire et un chef des travaux, 75%”.

Enfin, ils refusent tout recrutement d'autres nouvelles unités, jusqu'à la régularisation de cette situation.

« Nous invitons le président de la république de se saisir personnellement de ce dossier enfin de mettre fin, autant que sa vision de gouvernance l'exige à cette injustice très inquiétante dont est victime le personnel scientifique », ont-ils conclu.

Rédigé Par Jude Mark
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire