Récherche...
logo newscongo

SANTé | Covid-19 en RDC : «un relâchement des gestes barrières peut nous coûter cher» (Dr Muyembe)

Covid-19 en RDC : «un relâchement des gestes barrières peut nous coûter cher» (Dr Muyembe)

182 Museza Pascal
imagr article
Photo tiers/Dessins à l'Académique des Beaux-Arts à Kinshasa

Le Dr Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique du Comité de riposte au Covid-19 en RDC, appelle la population à continuer de respecter les gestes barrières, afin de contribuer à mettre définitivement fin à cette pandémie.

Il l’a dit ce mercredi 12 janvier 2022, lors d’un point de presse tenu à Kinshasa, en rapport avec la situation épidémiologique du Coronavirus au pays.

Selon lui, même si le pic de la quatrième vague a été atteint, le non-respect des mesures barrières peut être fatal. Le Dr Muyembe appelle également la population à se faire vacciner.

«Le pic a été déjà atteint et maintenant nous voyons que le nombre des cas commence à fléchir progressivement. Le pic a été très rapide causé par le variant Omicron. Nous pensons que cela va être un exercice très important pour nous afin de continuer à observer les gestes barrières et continuer également la vaccination. Un relâchement dans ces deux domaines peut vraiment nous coûter cher et nous ne savons pas si à la fin de ce variant Omicron il y aura un autre variant qui va apparaître. Le port correct des masques est vraiment important et également se faire vacciner,» a déclaré le Dr Muyembe.

Le secrétaire technique du Comité de riposte a indiqué que la baisse des cas se constate actuellement dans toutes les provinces, contrairement aux précédentes vagues.

«Au total depuis le début de cette quatrième vague, nous avions 21.113 cas dont 11227 notifiés pour la ville province de Kinshasa et 9860 par les autres provinces. C'est la première fois que nous voyons que l'épidémie progresse presque de façon simultanée entre Kinshasa et les provinces. Donc lors de la première vague c'était Kinshasa et quand le nombre de cas a commencé à diminuer à Kinshasa, on voyait une élévation de nombre des cas en provinces. Mais cette fois-ci c'est presque simultané,» explique-t-il.

Pour rappel, depuis le début de la pandémie en RDC, le cumul est de 83.194 cas confirmés, dont 83.192 et 2 cas probables. Au total, il y a eu 59.347 personnes guéries et 1.278 décès.

Dans le monde, 317 millions de cas ont été notifiés à ce jour. A ce jour, 5,5 millions de personnes ont perdu la vie à la suite de cette pandémie.

Rédigé Par Museza Pascal
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire