Récherche...
logo newscongo

SOCIéTé | Butembo : les manifestants Anti-Monusco défient les autorités et décident d'enterrer les 11 victimes ce samedi

Butembo : les manifestants Anti-Monusco défient les autorités et décident d'enterrer les 11 victimes ce samedi

514 Elie MBULEGHETI
imagr article

Les onze corps des civils tués le Mardi 27 Juillet lors des manifestations anti-Monusco, n’ont pas été mis en terre comme prévu ce Vendredi 29 juillet. Les jeunes anti-Monusco viennent de décider de passer nuit au Rond-point VGH, et attendre l’enterrement pour ce Samedi 29 Juillet 2022.

Une décision qui défient la décision des autorités locales de l’état de siège qui, selon certains, avaient manifesté une opacité pour l’enterrement digne de ces 11 victimes tombées en militant pour le République.

Le lieu d’inhumation a été discuté depuis le matin de ce vendredi 29 juillet 2022 et délocalisé de MGL Florida. Tôt le matin, les jeunes s’apprêtaient déjà à creuser les tombes pour ces 11 corps mais ils ont soudainement été dispersés par la police et les FARDC. Quelques heures après, c’est au cimetière public de Kitatumba (en commune Vulamba) où ils seront inhumés. 

Toute la journée, les jeunes se sont dirigés à ce cimetière pour apprêter les tombes. Ce soir, les corps viennent d’être levés de la morgue de l’hopital Matanda. Sur la route, en direction du cimetière, la foule s’arrête au Rond-point VGH et décident de passer nuit à ce Rond-Point avec les onze cercueils contenant les corps des civils tués lors de ces manifestations Anti-Monusco de mardi dernier. 

Quelques minutes après leur arrêt ici, la police est arrivée dans l’objectif de récupérer ces corps pour l’enterrement, mais les Jeunes ont riposté par projectiles contre les agents de l’ordre. 

Jusqu’au soir de ce Vendredi, c’est cette situation qui est vécu au Rond-Point VGH. Ces corps pourront être mis en terre ce week-end 30 juillet dans la journée

Rédigé Par Elie MBULEGHETI
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire