Récherche...
logo newscongo

SéCURITé | Attaque d'un site de déplacés à Djugu : la société civile décrète 3 journées de deuil en Ituri

Attaque d'un site de déplacés à Djugu : la société civile décrète 3 journées de deuil en Ituri

189 Nickson Manzekele
imagr article
Dieudonné Lossa, coordinateur société civile Ituri

La société civile de la province de l'Ituri vient de décreter trois jours de deuil national sur toute l'étendue après l'attaque du site de la plaine Savo près de Bule, ce mercredi 02 février 2022 par la CODECO.

Si l'armée en Ituri qualifie cet acte d'un crime contre l'humanité, la société civile/coordination provinciale de l'Ituri va trop loin pour demander le relèvement des officiers militaires ayant fait plusieurs années dans cette province sous état de siège.

Dans une déclaration lue par son président quelques heures après que ce site soit attaqué, cette structure citoyenne vient de décréter trois jours de deuil national dans l'objectif d'ensevelir les cadavres de cette attaque.

"Face à cette destruction de toute vie et de tout bien, animal, végétal comme matériel, ayant atteint le degré de violence inimaginable en province de l'Ituri, malgré l'état de siège les membres de la société civile, forces vives de l'Ituri, demande instamment ce qui suit :  - à son excellence Monsieur le Président de la République, accompagné du Ministre de Défense et du chef d'état major Général de descendre personnellement en Ituri pour apprécier la situation sécuritaire de l'Ituri ; - Relèvement des officiers militaires dans la zone sans délai ; - Décrétons trois jours de deuil à partir du jeudi 03 au samedi 05 février 2022 pour ensevelir nos cadavres de BULE et aux alentours", a déclaré l'ingénieur Dieudonné LOSSA, dans cette déclaration dont une copie est parvenue à Newscongo.

Signalons que, selon cette structure citoyenne, le bilan vient d'être revu à la hausse dont plus de 56 personnes déplacées tuées au côté d'une soixantaine autres blessées sans pourtant connaître le nombre de personnes kidnappées.

Rédigé Par Nickson Manzekele
0 COMMENTAIRE
Rediger un commentaire