News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Sécurité | Butembo : les FARDC repoussent à nouveau des miliciens Maï-Maï

Butembo : les FARDC repoussent à nouveau des miliciens Maï-Maï

Publié le 24 Novembre 2021 | 89 | Elie Mbulegheti |
imagr article
Militaires FARDC en surveillance au quartier Mukalangirwa. Butembo, 24 novembre 2021. © Mwana Mpenzi Manzekeme

Une nouvelle attaque des miliciens a visé la position des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Butembo précisément au quartier Mukalangirwa le matin de ce mercredi matin 24 novembre 2021.

Après plus d’une heure d’affrontement, les militaires ont repoussé les Maï-Maï. Une situation qui a occasionné le déplacement des habitants de ce coin.

Le commandant ville des FARDC, colonel Epape Mozero dresse un bilan d’un mort du coté miliciens et plusieurs autres blessées.

« Notre position de la colline de Marundu, au quartier Mukalangirwa a été attaquée par des Mai-Mai c’est ainsi que nos éléments ont repoussé ces inciviques. Le bilan coté ennemi fait état d’un milicien tué et plusieurs autres seraient blessés par parce que nous avons vu leur sang au sol », a annoncé le Colonel Epape Mozebo devant la presse locale.

Cette attaque a de nouveau occasionné le déplacement des habitants, alors qu’ils commençaient à peine de regagner leurs domiciles après des précédentes attaques. Kasereka Muyisa est habitant de ce quartier. Il a déjà évacué sa famille. Il témoigne que certains se sont déplacés vers Furu et d’autres vers Mihake.

Pendant ce temps, les Forces armées de la RDC appellent les habitants en déplacement au calme et à regagner leurs domiciles. Elles demandent à la population de faire confiance aux militaires. Le colonel Epape rassure que la situation est déjà sous contrôle des forces loyalistes.

« Nous avons toujours dit, nous avons une seule patrie qui est le Congo, quel que soit le problème. Deuxièmement nous avons toujours dit que nous n’avons pas deux forces armées au pays, nous n’avons qu’une seule armée à laquelle la population doit faire confiance. Nous demandons aux habitants déplacés de regagner leurs domiciles, il n’y a plus a craindre », rassure le commandant de l’armée à Butembo.

Cette nouvelle attaque des miliciens Maï-Maï est la quatrième depuis le début du mois de novembre, mais c’est la deuxième à la colline Marundu au quartier Mukalangirwa en commune de Vulamba.

Rédigé Par Elie Mbulegheti

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire