News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
International | Séoul : les Ministres de 155 pays attendus le 7 décembre prochain à la Conférence de l’ONU sur le maintien de la paix

Séoul : les Ministres de 155 pays attendus le 7 décembre prochain à la Conférence de l’ONU sur le maintien de la paix

Publié le 23 Novembre 2021 | 112 | Museza Pascal |
imagr article
Photo Monusco /Des casques bleus préparent le lancement d’un drone en Centrafrique

Plus de 700 personnes venant de 155 pays sont attendus à la conférence ministérielle des Nations Unies sur le maintien de la paix, qui se tiendra le 7 décembre prochain à Séoul, en République de Corée.

Des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du monde entier ainsi que de hauts responsables d'organisations internationales se réuniront pour discuter du renforcement des capacités technologiques et médicales des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 22 novembre à New-York, Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de paix, a déclaré que les Casques bleus sont actuellement confrontés à des défis de plus en plus redoutables, qui nécessitent le soutien du Secrétariat et des États membres.

Selon l’ONU, les environnements complexes dans lesquels les missions opèrent, nécessitent des solutions créatives et agiles. La technologie, dit-il, peut également aider à fournir des "soins médicaux opportuns et de qualité aux soldats de la paix".

« La technologie peut rendre nos missions et nos camps plus intelligents, plus intégrés, plus efficients, plus efficaces, plus sûrs et permettre une prestation de services et un soutien opérationnel tout en minimisant l'empreinte environnementale,» a fait savoir un responsable onusien.

La réunion ministérielle de Séoul s'appuiera donc sur la Stratégie pour la transformation numérique des opérations de paix des Nations Unies. L’ONU s'attend à ce que les États membres contribuent à plusieurs initiatives telles qu'un nouveau système de suivi des victimes, une stratégie de santé mentale pour le personnel en uniforme, et un système de surveillance de la santé publique.

Selon le Secrétaire général adjoint des Nations Unies au soutien opérationnel, les femmes qui ont été au centre de précédentes réunions ministérielles, auront également un événement parallèle dédié.

« Il existe de nombreuses preuves qui montrent comment la participation des femmes améliore les performances du maintien de la paix », a expliqué Atul Khare.

Signalons que cet événement est une conférence de suivi du Sommet des dirigeants de l'ONU sur le maintien de la paix en 2015, qui a été co-organisé par l'ancien Président des États-Unis d'Amérique, Barack Obama, et l'ancien Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

Rédigé Par Museza Pascal

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire