News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Politique | Kasaï Central : Le PPRD a participé à la marche de l'union sacrée pour soutenir Denis Kadima

Kasaï Central : Le PPRD a participé à la marche de l'union sacrée pour soutenir Denis Kadima

Publié le 22 Novembre 2021 | 107 | David Balekelayi |
imagr article
© Photo Newscongo/Marche organisée par l'Union sacrée à Kananga

Les organisations et partis politiques membres de l'Union sacrée de la nation au Kasaï Central sont descendus dans les rues de Kananga ce lundi 22 novembre 2021 pour soutenir Denis Kadima Kazadi, président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cette marche à laquelle ont pris part les militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Démocratie (PPRD) a chuté par l'Assemblée provinciale du Kasaï Central où mémorandum a été lu et déposé.

Dans ce document dont une copie est consultée par Newscongo, les organisateurs ont dit soutenir les institutions de la République et la commission électorale nationale indépendante (CENI) que dirige Denis Kadima Kazadi.

Ils ont fait savoir que la présence de Denis Kadima à la tête de la Centrale électorale congolaise est "l'accomplissement des révélations du prophète Simon Kimbangu en rapport avec le cinquième président de la République démocratique du Congo".

"Malu Malu, Ngoyi Mulunda et Naanga appartenaient au même espace socio-linguistique que Joseph Kabila et de surcroît provenant de l'église catholique et protestante. Cette fois-ci, les révélations du prophète Simon Kimbangu en ce qui concerne le cinquième président se sont accomplies", ont-ils fait savoir dans leur memoradum remis à Marcel Tshipepele, vice président de l'Assemblée provinciale du Kasaï Central.

Les membres de l'Union sacrée de la nation ont, par la même occasion, qualifié de "tribaliste l'argument selon lequel Denis Kadima partage le même espace socio-linguistique avec Félix Tshisekedi".

"L'argument selon lequel Denis Kadima partage le même espace linguistique avec actuel chef de l'Etat n'a pas sa raison d'être. C'est la mauvaise foi et du tribalisme pur et simple. Ainsi, l'Union sacrée de la nation en province du Kasaï central réitère son soutien indéfectible à toutes les institutions de la République en général et à la CENI dirigée par Denis Kadima en particulier à cause des expériences avérées et sa réputation dans le savoir faire", conclut cette correspondance.

Il sied de noter que le bloc FCC-Lamuka-Eglise catholique a organisé leur sit-in à Kinshasa ce même jour pour exiger la dépolitisation de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire