News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Santé | Kasaï Central : la société civile invite le gouvernement à sauver l'élevage domestique frappé par une épidémie à Dibaya

Kasaï Central : la société civile invite le gouvernement à sauver l'élevage domestique frappé par une épidémie à Dibaya

Publié le 21 Novembre 2021 | 127 | David Balekelayi |
imagr article
Photo tiers prise par la société civile de Dibaya/Les chèvres

Les forces vives de la société civile du territoire de Dibaya dans la province du Kasaï Central sont descendus dans la rue le samedi 20 novembre 2021 afin de solliciter l'implication du gouvernement en vue de sauver les bêtes de l'élevage domestiques frappées par une épidémie d'origine inconnue dans cette partie du pays.

Dans un mémorandum adressé aux autorités et consulté par Newscongo, les membres de la société civile déplorent la non assistance du gouvernement face à cette épidémie qui a déjà emportée plus de 20.000 chèvres, 5.000 porcs et 100.000 volailles malgré les différents messages lancés par la population en détresse.

Les manifestants ont souligné dans leur mémorandum adressé au premier ministre que l'élevage constitue l'économie de cette population et leur permet de faire face aux différents besoins dont la scolarité de leurs enfants.

"Monsieur le premier ministre, laissez-nous vous dire que notre territoire n'a pas des minerais ou toute autre richesse exploitée si ce n'est que l'élevage qui constitue pour nous une économie pouvant nous permettre de scolariser nos enfants et d'exécuter certains autres petits projets de ménages ; mais aujourd'hui, cet élevage domestique est par terre car cette épidémie frappe nos bêtes et a déjà emporté plus de 20.000 chèvres, 5.000 porcs et 100.000 poules", ont-ils écrit dans leur mémorandum parvenu à notre rédaction.

Craignant des "répercussions fâcheuses" sur le plan sanitaire face à la manipulation et la consommation par la population de la viande de ces animaux, la société civile invite le chef du gouvernement à s'investir via le ministère en charge de l'élevage pour procéder à une campagne de vaccination contre cette épidémie.

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire