News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Politique | RDC : le gouvernement adopte le projet d'accès aux soins de santé et frais funéraires des agents de l'État

RDC : le gouvernement adopte le projet d'accès aux soins de santé et frais funéraires des agents de l'État

Publié le 20 Novembre 2021 | 77 | David Balekelayi |
imagr article
Patrick Muyaya, ministre de la communication et porte parole du gouvernement. Ph. Celcom Présidence

Les membres du gouvernement congolais ont adopté au cours du Conseil des ministres de ce vendredi 19 novembre 2021 le projet d'accès aux soins de santé et frais funéraires des agents de la carrière des services publics de l'Etat et leurs dépendants.

Présenté par le Vice premier ministre et ministre de la Fonction publique, ce projet rentre dans le cadre de la convention médicale "ELIKYA" en voie de conclusion entre le gouvernement congolais et la société LISUNGI S.A.

D'après le vice premier ministre et ministre de la fonction publique, ce projet s'inscrit dans la vision globale du chef de l'État en matière de la couverture sanitaire universelle mis en chantier par le gouvernement au profit de toutes les couches de la population.

Le patron de la fonction publique fait savoir que ce projet qui concerne particulièrement les agents de l'administration publique fait suite aux arrangements obtenus avec l'intersyndicale nationale de l'administration publique (INAP) dans le cadre de l'amélioration des conditions desdits agents.

Il a en outre signifié que ce projet dont la spécificité est de décharger ces agents du poids financier et de contribuer à l'enveloppe globale réservant à l'Etat la responsabilité d'y pourvoir démontre la détermination du gouvernement dans le respect de la loi portant statut des agents de carrière des services publics de l'Etat.

"En somme, la convention prévoit des innovations ci-après : le versement par l'Etat d'un montant convenu au titre de contribution par tête d'agent; la prise en charge de l'agent avec son conjoint et 4 dépendants; l'acceptation par le prestataire des services à appliquer la ventilation contenue dans la circulaire relative aux directives d'exécution du budget de l'État en ce qui concerne les frais funéraires" lit-on dans le compte rendu de cette réunion signé par le Ministre de la communication Patrick Muyaya.

Ce projet permettra de couvrir le besoin de soins de santé d'environ 4 millions de la population congolaise en fonction d'environ 800.000 agents multipliés par le nombre de dépendants.

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire