News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Société | Kasaï central : l'Assemblée provinciale adopte l'édit sur la scolarisation des enfants victimes des violences sexuelles

Kasaï central : l'Assemblée provinciale adopte l'édit sur la scolarisation des enfants victimes des violences sexuelles

Publié le 20 Novembre 2021 | 76 | David Balekelayi |
imagr article
Les députés provinciaux du Kasaï central dans la plénière de l'assemblée provinciale. Septembre 2021. Ph. NewsCongo

L'assemblée provinciale du Kasaï central a adopté l'édit portant sur les modalités de scolarisation et protection des enfants nés du viol ou victimes des violences sexuelles dans cette province.

Cet édit initié par la députée Béatrice Kapinga a été adopté par les députés provinciaux vendredi 19 novembre 2021 au cours d'une plénière consacrée au débat sur l'étude, l'amendement et l'adoption de cet instrument juridique.

Une fois promulgué par le gouvernement provincial, cet édit permettra à la province d'identifier les filles et les enfants victimes des violences sexuelles ou nés de viols au premier semestre de chaque rentrée scolaire.

D'après Béatrice Kapinga, par cet édit le gouvernement provincial s'en chargera de la prise en charge de ces enfants qui sont sujets de discrimination et de stigmatisation au sein de la société.

"Nous avons mis en place un cadre légal de protection de droit, scolarisation des enfants victimes de violences sexuelles ou nés de viols car ces enfants sont indexés par la société. Or parmi ces enfants il y en a qui peuvent servir le pays dans l'avenir. C'est pourquoi nous avons voulu mettre en place ce cadre pour que ces enfants soient pris en charge par le gouvernement" a fait savoir la deputée Béatrice Kapinga.

Il sied de noter que cet édit pourra dès sa promulgation par le gouvernement provincial protéger les filles victimes de violences sexuelles et les enfants nés de viols en assurant leur encadrement scolaire.

La province a connue une augmentation de cas de violences sexuelles à la suite des conflits de la milice Kamuina Nsapu entre 2016-2017. En-dehors de ce contexte de conflit, d'autres cas de violences sexuelles sont identifiés par des ONGs locales.

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire