News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Société | Kasaï central : Près de 900 cas d'abus sexuels recensés par LIZADEEL en 2021

Kasaï central : Près de 900 cas d'abus sexuels recensés par LIZADEEL en 2021

Publié le 20 Novembre 2021 | 146 | David Balekelayi |
imagr article
Photo tiers, Maison Gare de Kananga

La Ligue de la Zone Afrique pour les Droits des enfants et élèves (LIZADEEL) a dit avoir recensés environs 900 cas des personnes victimes des abus sexuels dont 60% sont des enfants au cours de cette année 2021.

Maître Jean Malhus Lungala a donné ces statistiques ce vendredi 19 novembre 2021, à l'occasion de la célébration chaque 19 novembre de la journée mondiale de la prévention des abus en vers les enfants.

Le Coordonnateur provincial de cette structure qui dresse un tableau "sombre" de la situation des enfants au Kasaï Central, ajoute que ces personnes dont la majorité est constituée des enfants, ont bénéficié de l'assistance sanitaire et 40% ont été assistés juridiquement par sa structure.

"La LIZADEEL a enregistré plusieurs cas d'abus des enfants notamment en rapport avec les abus sexuels. D'ailleurs ce travail a été fait avec l'appui du projet Fonds humanitaires qui a été piloté dans la province du Kasaï central précisément dans la ville de Kananga. Nous avons enregistré plus ou moins 900 cas d'abus sexuels d'une manière générale mais avec 60% des enfants. Ces cas ont été amenés dans les hôpitaux et 40% de cas ont été amenés en justice par notre structure", a déclaré Jean Malhus Lungala.

En outre, cet acteur de la société civile interpelle le gouvernement face à ses responsabilités et l'invite à mettre en place les politiques pouvant permettre d'assurer la protection des enfants.

"Nous demandons au gouvernement de mettre en place des mesures tendant à protéger les enfants. La protection elle est légale mais elle relève de l'Etat congolais même si nous les ONGs nous contribuons mais l'Etat congolais devrait mettre en place des politiques pour protéger les enfants au travers les ministères du genre, de la santé et de l'éducation", ajoute-t-il.

Il sied de noter que cette journée est célébrée chaque 19 novembre en synergie avec la journée des droits de l'enfant le 20 novembre avec pour objectif de mettre en évidence le problème des abus ainsi que la nécessité d'intervenir de toute urgence par la diffusion de programmes de prévention.

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire