News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Société | Kasaï Central : Les forces vives appellent le gouverneur à révoquer le médecin directeur de l'hôpital général de référence de Lukonga pour "détournement"

Kasaï Central : Les forces vives appellent le gouverneur à révoquer le médecin directeur de l'hôpital général de référence de Lukonga pour "détournement"

Publié le 17 Novembre 2021 | 128 | David Balekelayi |
imagr article
Ph. Tiers

Les forces vives de la société civile et notables de la commune de Lukonga ont, dans une déclaration rendue publique le lundi 15 novembre 2021, exigé la révocation du médecin directeur de l'hôpital général de référence de Lukonga et toute son équipe impliqués dans "le détournement de biens de cette structure sanitaire".

Déclaration faite à l'issue d'une enquête sur le détournement des médicaments et fonds de cet hôpital par le ministre provincial de la santé. Pendant cette enquête, le médecin directeur général, le directeur de nursing, l'AG ainsi que des infirmiers ont été suspendus pour avoir été soupçonnés de faire partie de cette affaire.

Les notables et membres de la société civile de ce coin ont, à l'occasion, saisi le gouverneur de province pour solliciter son implication dans cette situation et exigent la révocation de ce personnel sanitaire en vue de garantir la paix sociale.

"Nous, forces vives de la société civile et notables de Lukonga, venons auprès de votre autorité solliciter le non retour de l'équipe précitée pour le détournement des médicaments évalués à une valeur et 4.321 dollars américains selon le rapport du ministre en charge de la santé après les enquêtes menées et le détournement de l'argent de l'hôpital évalué à dix millions deux cents nonante milles et autres biens destinés à l'hôpital", a déclaré Anaclet Mubadi.

Par ailleurs, ces forces vives invitent l'autorité provinciale à instruire la justice à faire son travail sans complaisance dans le but de lutter contre l'impunité mais également pour le remboursement de  l'argent et d'autres biens détournés.

Il sied de noter que neuf agents responsables de différents services de santé de l'hôpital général de référence de Lukonga ont été suspendu par le ministre provincial de la santé selon le rapport de l'enquête sur le détournement menée dans cette structure sanitaire.

Rédigé Par David Balekelayi

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire