News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Santé | Haut-Katanga : Plus de 20.000 personnes déjà vaccinées contre le Covid-19

Haut-Katanga : Plus de 20.000 personnes déjà vaccinées contre le Covid-19

Publié le 09 Novembre 2021 | 199 | Papademos |
imagr article

La province du Haut-Katanga a déjà enregistré, au total, 21.873 personnes déjà vaccinées sur un total de 4.462 cas de malades de Covid-19 depuis le début de la pandémie.

Le ministre provincial de la santé, Docteur Joseph Nsambi Bulanda l'a annoncé ce mardi 9 novembre 2021 lors d'un point de presse organisé par le bureau de l'UNICEF, zone sud en partenariat avec le Réseau des Médias pour le Développement (REMED) à Lubumbashi dans le cadre de la sensibilisation contre la covid-19.

"La province du Haut-Katanga a un cumul de 4.462 cas notifiés et 149 décès. Nous avons aussi dit que nous continuons à notifier les cas cas mais de manière sporadique. Donc la 3e vague est déjà jugulée et  que nous vivons une période d'accalmie relative. Ça ne dit pas que nous avons vaincu la maladie", a-t-il martelé à Newscongo.

Et de continuer : "A ce jour, pour justement booster la lutte contre cette pandémie, la province du Haut-Katanga a, jusqu'au 6 novembre 2021, vacciné 21.873 personnes dont 6.045 complétement vaccinées et 12.828 qui ont déjà reçu leurs premières doses. A titre d'information, nous avons trois types de vaccins qui sont disponibles et on continue à vacciner. Notre objectif et l'objectif mondial, c'est de vacciner 80% de la population pour espérer avoir une immunité collective et gérer cette pandémie. Mais la RDC en général et notre province en particulier, nous avons une couverture vaccinale en dessous de 2%. Ce qui n'est pas satisfaisant et il faudrait qu'on travaille davantage pour couper cette chaîne de transmission en vaccinant plus de gens".

Le ministre de la santé du Haut-Katanga a souligné que la vaccination ne doit pas être prise de manière "isolée". Pour le professeur Joseph Nsambi Bulanda, le vaccin est un moyen de lutte contre la covid-19 et il doit être couplé au respect des gestes barrières.

"Le vaccin est un moyen de lutte mais couplé à d'autres mesures notamment le respect des mesures barrières. Mais puisqu'il y aura des gens qui seront malades, il faudra les traîter. Dans la lutte, on ne peut pas négliger ces trois activités, la prévention qui va avec les mesures barrières à respecter, la vaccination mais pour ceux qui tombent malade, il faut les soigner. Par rapport au bénéfice du vaccin, nous disons que le vaccin aide à prévenir les personnes vaccinées tout en réduisant sensiblement le risque que ces personnes vaccinées fassent des formes graves maladies et en décèdent. La personne vaccinée a moins de risques de faire une forme grave de la maladie et en décéder et cela est prouvé scientifiquement et d'ailleurs dans notre province du Haut-Katanga, durant la 3e vague, nous avons un taux d'admission en soins intensifs quasiment nul pour toutes les personnes vaccinées, ce qui corrobore ces études au niveau mondial", a poursuivi le ministre provincial de la santé.

Il est à noter que la province du Haut-Katanga compte plusieurs vaccins dont le Moderna, le Pfizer et Johnson et Johnson. Les personnes de 18 ans et plus ont été appelées à se faire vacciner dans divers hôpitaux de cette partie de la République Démocratique du Congo.

Rédigé Par Papademos

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire