News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Société | Ituri : La marine ougandaise libère plus de 30 pêcheurs congolais après 2 jours de prison

Ituri : La marine ougandaise libère plus de 30 pêcheurs congolais après 2 jours de prison

Publié le 04 Novembre 2021 | 2612 | Nickson Manzekele |
imagr article

Au total, 33 pêcheurs congolais arrêtés depuis le lundi 1er novembre dernier par la marine ougandaise ont été relâchés dans la nuit du mercredi à ce jeudi 4 novembre 2021, après avoir passé deux jours dans la prison en Ouganda.

D'après Uweni Walkano, président des pêcheurs congolais du lac Albert qui s'est confié à Newscongo.news ce jeudi, ces pêcheurs, tous de site de Kasenyi, centre commercial situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bunia, ont été arrêtés sur les eaux ougandaises pratiquant la pêche au filet "Ndiya" interdit actuellement en RDC et en Ouganda. Il ajoute que ces matériels contribuent à la destruction des espèces aquatiques.

"Ces filets qu'ils utilisaient clandestinement ont été interdits dans les deux pays. Cela entraîne la disparition de plusieurs espèces aquatiques", relate Uweci Welkano dans un entretien exclusif avec NewsCongo.news.

Il poursuit que ces 33 pêcheurs ont été relâchés avec leurs moteurs hors-bord et embarcations pendant qu'ils voyaient leurs filets prohibés être saisis puis brûlés par les patrouilleurs marins de la RDC et de l'Ouganda.

"Leurs moteurs hors-bord et pirogues leur ont été restitués mais les filets prohibés ont été brûlés par les patrouilleurs marins de deux pays", ajoute-t-il.

Rappelons qu'une autre dizaine de pêcheurs congolais restent incarcérés dans une prison de l'Ouganda depuis plus d'un mois car deux d'entre-eux avaient été testés positifs au Covid-19 dans ce pays de Yoweri kaguta Museveni.

Rédigé Par Nickson Manzekele

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire