News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Finances | Ituri : Seule la DGRPI autorisée à percevoir l'argent dans les postes de contrôle

Ituri : Seule la DGRPI autorisée à percevoir l'argent dans les postes de contrôle

Publié le 15 Octobre 2021 | 181 | Nickson Manzekele |
imagr article

L'auditeur supérieur militaire, le colonel magistrat Joseph Makelele a scellé ce jeudi 14 octobre 2021 certains services de l'État installés illégalement au niveau des barrières de Mudzi-pela, Lengabo et Dele, à l'entrée Sud et Nord de la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri.

Parmi ces services, il y a notamment le service de transport et voie de communication TRANSCOM, Direction Générale des Douanes et Accises DGDA, FFN et CNPR.

Certains membres du comité provincial de sécurité sont descendus sur ces lieux, conduit par le vice-gouverneur.

Pour l'auditeur militaire supérieur, la raison de ce scellage est que ces services perçoivaient illégalement de l'argent dans ces postes de contrôle, décision qui a satisfait le président des transporteurs de l'Ituri qui faisait partie de cette délégation.

" Nous avons été maltraités par ces services supprimés et aujourd'hui nous sommes contents de la décision prise par les animateurs de l'état de siège" a déclaré Georges Bosman, président des transporteurs et chargeurs de l'Ituri.

Au nom du gouverneur militaire, le vice-gouverneur,  commissaire divisionnaire Alonga Bony Benjamin, a autorisé 6 services à fonctionner à ces barrières, à savoir le service de l'environnement, l'OCC, l'ANR, Direction de renseignements militaires, DGRPI et DGM mais avec la DGRPI comme la seule à être autorisée à percevoir de l'argent.

" Restez dans ces postes de contrôle au nombre de 6 structures mais le gouvernement provincial autorise à la DGRPI seule à percevoir l'argent " explique le vice gouverneur, commissaire divisionnaire Alonga Bony Benjamin.

Rédigé Par Nickson Manzekele

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire