News Société Santé Sécurité Economie Finances Environnement Education Politique Culture Sports Contact
Finances | Nord-Kivu : la France octroie 817.000 $ en appui au programme de repas scolaires pour les enfants de Rutshuru

Nord-Kivu : la France octroie 817.000 $ en appui au programme de repas scolaires pour les enfants de Rutshuru

Publié le 07 Octobre 2021 | 274 | Museza Pascal |
imagr article

En ce mois de septembre où les écoles rouvrent leurs portes dans la province du Nord Kivu, le gouvernement français vient de contribuer à hauteur de 817.000 dollars américains, en appui à un programme du PAM et de l’UNICEF, qui vise à fournir à 5.600 élèves des repas scolaires chauds, un soutien nutritionnel et un environnement d'apprentissage sain, pour une durée de 5 mois.

Dans un communiqué de presse conjoint publié ce mercredi 6 octobre et consulté par Newscongo.news, ces deux agences onusiennes indiquent que dans un contexte d'insécurité régionale et de la pandémie de coronavirus, ce projet qui cible 15 écoles des régions de Rutshuru et de Rwanguba au Nord Kivu, devrait contribuer à améliorer l'assiduité des élèves, leur performance, ainsi que leur bien-être. Ceci, grâce à l'alimentation scolaire et à l'amélioration des installations d'eau, d'assainissement et d'hygiène.

«Le projet conjoint vise également à créer des jardins scolaires gérés par des comités d'élèves, de parents et d'enseignants, contribuant ainsi à garantir l'appropriation locale et la participation communautaire. L'initiative PAM-UNICEF reflète également les objectifs de développement plus larges des gouvernements congolais et français, notamment la promotion de l'éducation des filles par le biais d'initiatives telles que les rations alimentaires à emporter du PAM. Elle est mise en œuvre dans une région aux prises avec des années d'insécurité alimentaire et de conflit armé,» explique ce communiqué consulté par Newscongo.

Le PAM et l’UNICEF estiment que ce programme devrait également contribuer à "réduire le risque que les enfants et les enseignants contractent et propagent le Covid-19, après la récente année scolaire marquée par des fermetures des classes déclenchées par la pandémie".

Signalons que selon le Bureau de Coordination des Affaires humanitaires en RDC (OCHA), 26 millions de personnes sont actuellement en "situation de grave insécurité alimentaire". Dans ce secteur, sur les 813 millions de dollars requis, seulement 167 millions ont été financés depuis le début de l’année.

Rédigé Par Museza Pascal

TAG

0 COMMENTAIRE





Rediger un commentaire